Quand c'est noir, c'est que c'est cuit!

Expériences culinaires et gustatives en Nouvelle-Zélande: une place toute particulière est réservée aux ratés et à tout ce qui n'est pas bon. C'est plus drôle.

09 septembre 2007

Un château-fort en Nouvelle-Zélande

Une sombre date se profile: celle de l'anniversaire de Pi, qui commence à être un très ancien bébé, repoussant dans un passé de plus en plus lointain l'époque où j'était une jeune et svelte femme, heureuse mère d'un ravissant poupon souriant. Il est vrai que j'étais éreintée au-delà du supportable, mon nourrisson pleurait sans que je le sache pourquoi, et ma plastique d'adolescente avait disparu sans rémission. Toute réflexion faite, une période épouvantable.

Presque dix ans ont passé et effacé les sentiments mêlés d'impuissance, d'affolement, d'envie de rapporter cette étrange petite chose au service après-vente. L'émouvant petit d'homme est devenu entre-temps un pré-adolescent qui, depuis les biberons de soixante millilitres péniblement avalés au cours de longues demi-heures, a fait du chemin. Il dévore une livre de pain grillé pour son quatre heures sans demander la permission et réclame du supplément de bifteck tel Oliver Twist à l'orphelinat. Précisons qu'il ne reçoit pas de coup de louche sur la tête, lui.

Afin de célébrer dignement cette date (un peu en avance, pour cause de vacances scolaires, les dix ans ne seront atteints que le 28 septembre) j'ai proposé à mon presque grand garçon de lui confectionner un gâteau en forme de train, afin d'amortir le moule acheté par une copine à grands frais, et utilisé lors d'un anniversaire précédent. Pi a considéré le train comme étant trop bébé, et c'est à ce moment que j'ai inconsidérément avancé:
- Et, euh, un château-fort, ça te plairait?
- Ouaiaiaiaiaias! Super! Avec des tours, et puis aussi des douves, et je mettrai des Playmobils, et aussi un donjon, tu pourras faire des oubliettes?

La proposition a donc eu l'heur de plaire. Je me suis aussi vaguement demandé pourquoi j'avais dit une chose pareille, mais c'était fait et je me devais de passer à la réalisation.

IMG_3868

Après consultation de plusieurs sites présentant les réalisations confectionnées par d'autres tendres mères, j'ai conclu que le plus grand souci était la construction des tours. Comme au Moyen-Age, d'ailleurs. Beaucoup tournent la difficulté en empilant des palets bretons, inutile de préciser que je n'ai pas ça sous la main (à moins d'en faire, voir l'article "Ils ont des gâteaux ronds").
Et au détour d'une conversation lue sur le forum de Supermémère, site qui sent bon la cuisine en Formica et les napperons de crochet sur la télé, j'ai appris qu'on pouvait faire cuire des gâteaux dans des boîtes de conserve!

Après inspection de mes réserves, j'ai conclu que les boîtes de tomate étaient bien trop grosses, et suis partie en chasse de récipients plus étroits. C'est ainsi que pour la première fois de ma vie j'ai acheté des substances à la limite de l'illicite, des boissons énergétiques assaisonnées à la taurine (ingrédient interdit en France, paraît-il). Leur avantage est qu'elles sont servies dans des canettes hautes et étroites, idéales pour les tours que je projetais. Le liquide douteux fleurant le produit chimique a été éliminé via l'évier, et après savant découpage du sommet des récipients et repli du rebord vers l'extérieur pour éviter de me trancher les doigts dessus, j'ai obtenu des moules à tours parfaits.

J'ai préparé des quantités industrielles de pâte à gâteau, me lançant dans l'utilisation de farine-qui-lève-toute-seule faute de levure chimique (suis en rupture de stock), et j'ai cuit un gâteau rectangulaire, pour la motte médiévale, un carré pour les murs crénelés, et quatre tours dans mes moules à euphorisants.

La pâte sembla inspirée par l'élévation soudaine des limites des moules, et a tenu à aller voir par-dessus ce qu'il se passait.
La première à se hisser au-dessus du bord a hélé les autres:
- Eh, Montparnasse, tu cuis ou quoi?
- (voix étouffée) Flûte, Elf, laisse-moi le temps de monter, j'ai pas eu autant de pâte que toi et Saint-Jacques!
- Ouaouh! D'ici je peux voir Eiffel! Salut, Eiffel, toi aussi tu débordes?
- Ben pas qu'un peu, ma cocotte, ça y est, j'suis mariée à Saint-Jacques, maintenant, tu parles d'un couple!
Montparnasse, ayant enfin émergé du haut du moule:
- Ah ben les filles, vous en avez une dégaine, collées comme ça!
- Mets-la en veilleuse, Montpar', t'es la dernière à sortir et t'es vraiment moche, t'es au courant?
- Tu peux parler, Elf, t'as vu à quoi tu ressembles?
Voix apaisante et grave:
- Allons, allons, ne vous disputez pas, les petites, Eiffel et moi sommes unies mais par pour longtemps, vous le savez... Un destin plus vaste nous attend...

J'ai ouvert la porte du four avant que toute la pâte ne se soit déversée hors des moules improvisés, et ai pu procéder (après grattage des coulées généreuses de gâteau) au démoulage puis au montage de ma reproduction de Carcassonne et du Coudray-Salbard réunis.
Un grand merci à l'inventeur de piques à brochettes en bois.

J'ai préparé un glaçage au chocolat, mais le résultat est visuellement plus proche du chalet en rondins, que de la pierre brute. Les petits chapeaux des tours ont été confectionnés à l'aide de glaçage industriel acheté "pour voir", sorte de pâte sucrée parfumée à l'amande, très malléable et découpée à l'emporte-pièce puis repliée pour former les cônes.

Inutile de préciser que je suis extrêmement fière de moi.
Pour son anniversaire, Monsieur Pim a commandé une reproduction du Vaisseau Fantôme avec toutes les voiles, aux trois centièmes.

Oui, mais seulement s'il est vraiment très gentil dans les deux semaines à venir: la famille Pim va effectuer un petit tour de Nouvelle-Zélande loin des ordinateurs et autres blogs. Puisqu'on est sur place, on s'est dit qu'on allait jeter un coup d'œil aux alentours.
Chouette, on va manger des nouilles pendant quinze jours!
IMG_3869IMG_3872

Posté par Pimali à 11:55 - gâteaux - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    BRAVO

    Très très belle réussite ! Félicitations !

    Posté par Mokamilla, 23 octobre 2008 à 15:06
  • Bravo, il est super beau ton château ! Encore une source d'inspiration pour en faire un moi aussi pour le prochain anniversaire de mon doudou !
    anne

    Posté par anne54, 09 septembre 2007 à 12:37
  • Incroyable! Je suis bluffée! Mille bravos!

    Posté par La Demoiselle, 09 septembre 2007 à 12:52
  • Alors là, chapeau!
    Tu as mis longtemps pour cette merveille?

    Posté par Sylvette, 09 septembre 2007 à 13:09
  • arg, je le savais que tu préparais ça (moi aussi je suis le forum marmiton, mais je suis incognito là bas!), pourquoi j'ai pas su répondre à ton jeu du ouikène? (si tu réponds : "la bière?", je reviendrai plus jamais. Enfin si, mais je laisserai plus de commentaires. Ou pas longs. Ah ou mieux, je laisserai des commentaires très inspirés, genre "très joli, je peux en avoir un bout?". Hé hé...

    Posté par lili violette, 09 septembre 2007 à 15:45
  • WAOW !! Pas besoin d'en dire plus: c'est plus que superbe!

    Posté par tobylette, 09 septembre 2007 à 16:11
  • Simplement extra ! C'est Pi qui a du être content !Je crois que je ne vais pas montrer ton blog à mon choupinet, c'est son anniversaire dans quelques jours et je crois que ça lui plairait beaucoup un gâteau comme ça, mais, moi, j'ai prévu beaucoup plus simple .

    Posté par vivement, 09 septembre 2007 à 17:44
  • He he

    waow!!! bon ben pareil q tt le monde!! tu peux venir t'installer comme patissière par ici sans aucun problème!!!!

    Hey! j'étais qd même pas très loin avec mon gateau - robot !!
    bonnes vacances! et rapporte nous pleins d'expériences culinaires pour la rentrée!

    Posté par celine, 09 septembre 2007 à 20:38
  • Bravo pour cette reussite.

    Pour info, mon cake au chocolat etait tres bon !
    Merci la self-rising flour !

    La cop's pas douee

    Posté par Copspasdouee, 10 septembre 2007 à 12:18
  • Superbe réalisation !

    Là où on voit que tu es vraiment loin, c'est que la tour Elf a été débaptisée depuis pas mal de temps... ))

    Posté par Mirabelle, 10 septembre 2007 à 13:57
  • ho, je suis impressionnée, bravo pour cet édifice ! Pour le Vaisseau Fantôme, j'ai hâte de voir )))

    Posté par ze courlis, 10 septembre 2007 à 14:32
  • Ou là là !!!

    Alors là, je suis sciée ! Quelle magnifique gateau. Ses 10 ans il s'en rappellera. Moi qui fête les 3 anniversaires de mes filles le même mois, tu crois que je peux faire pareil ? Je pourrais même le leur apporter à l'école (elles sont à la maternelle). Elle ne manqueraient pas d'avoir du succés !
    Bravo, c'est carrément du grand art.

    Posté par Dame Claire, 10 septembre 2007 à 14:43
  • il n'y a qu'un mot : extraordinaire !

    Posté par Laurence, 11 septembre 2007 à 09:20
  • wouahhhh !

    Super Pimali! ton fils peut être fier de sa mum ...

    Pour mon birthday , je voudrai un tout pareil mais tu rajouteras le prince qui va avec !!!!
    T'es d'accord ????? Merci d'avance .

    J'ai vraiment hâte de voir le vaisseau fantôme .

    Bisous

    Posté par Tatie mousse, 11 septembre 2007 à 17:21
  • magnifique je retiens le coup des boîtes de conserves !

    Posté par shinobi, 11 septembre 2007 à 18:09
  • Bon, d'accord...

    ça aurait fait une maquette très convenable pour les effets spéciaux du Seigneur des anneaux (mon précieux!!)
    Bon, c'est pas tout ça, mais est ce qu'il était bon ce cha(ga)teau? ))

    Posté par Antiblues, 11 septembre 2007 à 18:31
  • je te lis depuis quelques temps et je me régale à chaque fois, bravo

    Posté par clo, 23 septembre 2007 à 09:26
  • Bon anniversaire au grand pépère châtelain !

    je suis aussi une lectrice de "aujardin.org"
    Bises

    Posté par Cerise violette, 26 septembre 2007 à 12:38

Poster un commentaire