Quand c'est noir, c'est que c'est cuit!

Expériences culinaires et gustatives en Nouvelle-Zélande: une place toute particulière est réservée aux ratés et à tout ce qui n'est pas bon. C'est plus drôle.

04 mars 2008

Tagada, tagada, voilà Pimali!

Ouille! le temps passe! L'automne s'installe sur Wellington, les préparatifs de départ pour l'hémisphère nord commencent à se préciser, alors le blog continue à brûler doucement dans son coin sans que je m'en occupe... A présent, voici la solution du Tagadatsointsoin, attendue avec impatience par les foules. Les six informations absolument inintéressantes sur mon compte étaient les suivantes: 1) Oui, j'avoue, j'ai tout bien lu et relu le Marquis, qui avait quand même dû être bercé près du mur pour trouver des inventions... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 06:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

10 février 2008

TAG-ada-tsoin-tsoin!

Ainsi que certains l'auront peut-être remarqué, en ce moment je m'adonne aux joies de la dolce vita, du farniente et du "je bosserai demain" réunis. Les vacances des enfants ont par bonheur pris fin, encore heureux que la Nouvelle-Zélande ait opté pour six semaines seulement de congés: on se demande quel insidieux travail de sape a été mis en place par les industriels du tourisme depuis 1936 pour que les vacances d'été hexagonales durent aussi longtemps. Sans oublier ces trimestres qui ne sont que trois en France, alors que le... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 04:02 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
13 janvier 2008

Euréka! Fiat lux! Fortes fortuna juvat!

Bien que Monsieur P. ait lâché le morceau environ douze minutes après que j'ai affirmé ne pas vouloir savoir de quoi il s'agissait, j'ai tenu à garder la vérité secrète jusqu'ici. Il faut dire que le fournisseur d'accès local semble avoir brusquement décidé de remplacer d'un seul coup tous ses câbles, et de ne pas en installer de nouveaux pendant une durée indéterminée. J'ai ainsi tenu ma langue pendant que les foules se déchaînaient et proposaient des usages aussi délirants que saugrenus. J'ai rongé mon frein devant un écran... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 06:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 janvier 2008

Mon bidule de Noël à moi.

La Nouvelle-Zélande étant un pays éloigné et presque pas connu, sauf dans les supermarchés hexagonaux où l'on débite de la viande venant de là-bas, les services postaux français ont eu bien du mal à mettre sur les bons rails un colis expédié par les soins de Bonnisa, tantine chagrinée par notre éloignement et notre dénuement. J'imagine bien les employés du bureau de poste tournant et retournant le paquet, se demandant d'un air ennuyé: "Nouvellezélande, c'est pas une banlieue de la région parisienne, ça? - Tu crois, Ginette,... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 01:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
30 juillet 2007

L'oignonade de la mer

Mettons fin à l'insupportable suspense du tarama. A quoi s'attend-on quand on achète une boîte étiquetée "The authentic taste of Greece"? (le vrai goût de la Grèce). Innocemment, j'ai tartiné des toasts tout juste sortis du grille-pain de cette appétissante pâte rose, versé quelques gouttes de jus de citron pour peaufiner, observé que le tarama ne blanchissait pas sous l'effet de l'acidité (tiens?), et goûté. Pouah, berk, yuk, qu'est-ce que c'est que ce machin? J'ai, un peu tard, jeté un œil soupçonneux sur la composition, que... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 03:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
27 juillet 2007

Jeu du ouikende VII

Changeons de formule: je n'ai malheureusement (ou heureusement?) pas beaucoup cuisiné cette semaine, car j'ai troqué le tablier de cuisinière pour celui d'infirmière. Et il y en a encore pour une bonne semaine... Mais à la demande pressante de certains lecteurs assidus et surtout désireux d'enfin recevoir le panier garni rempli de gourmandises néo-zélandaises, je relance un quizz! Au passage, que personne ne s'inquiète de la durée de vie de la Vegemite. Je pense qu'elle se conserve jusqu'à ce que mort s'ensuive (mort du... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 22:45 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

23 juillet 2007

Trop facile, pourtant...

Oui, je séchais, moi, pour le jeu de ce ouikende, mais mon regard a accroché un pauvre machin qui se racornissait en faisant des bulles sur mon plan de travail. De l'air de dire "Hé! Faut pas m'oublier! Blub, blub, blub." Histoire de lui trouver une utilité, je l'ai transporté sur la table du salon où la lumière est meilleure (oui, plein nord), j'ai un peu pressé les bords du trou déjà existant pour faire sortit quelques bulles, mais je ne suis pas allée assez vite pour les prendre au vol. Et puis, ainsi que FraisePêche me l'a... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 juillet 2007

Jeu du ouikende VI

Encore un gros plan, mais je n'ai rien raté cette semaine! Si si. Et c'est pas tous les jours qu'on trouve des légumes maori, des tourniquets à farine ou des volailles au parfum de hareng. Mon panier garni commence à être un peu moisi, sauf la vegemite qui doit être imputrescible. Si un jour l'humanité disparaît, par exemple après l'ultime bombe A, je soupçonne que les cafards et scorpions se nourriront de la vegemite survivante.
Posté par Pimali à 02:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 juillet 2007

Meunier, tu dors...

De quoi pouvait-il donc s'agir? Tout simplement d'un instrument complètement hurluberlu, une moulinette à tamiser la farine et tout ce qu'on veut (de tamisable). J'ai d'ailleurs lorgné avec envie dessus pendant longtemps, me disant que posséder un truc pareil, s'il ne m'aidait pas à réussir de splendides gâteaux, décorerait avec originalité un coin de mon placard. J'ai hésité, balançant entre l'utilité du machin et l'envie d'être en possession d'un instrument ludique, exotique et anglo-saxon. En effet, il me semble me souvenir... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 00:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 juillet 2007

Jeu du ouikende V

Cette semaine fut rude, mais les vacances se terminent, la liberté c'est lundi et pas aujourd'hui, même si on est le 14 juillet! Donc je n'ai pas fait beaucoup de cuisine, il n'y a pas de concoction bizarre et surtout ratée à découvrir aujourd'hui, mais le morceau d'un instrument extraordinaire dont j'ignorais l'existence jusqu'à récemment. Evidemment, les pros de la cuisine, les pâtissières émérites, les Bocuse des marmites vont se gausser. Mais les autres peuvent essayer de deviner à quoi appartient ce bout de bidule.
Posté par Pimali à 02:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]