Quand c'est noir, c'est que c'est cuit!

Expériences culinaires et gustatives en Nouvelle-Zélande: une place toute particulière est réservée aux ratés et à tout ce qui n'est pas bon. C'est plus drôle.

24 juin 2007

Cake au super jambon

Prise par mes obligations mondaines (aller au cinéma avec une copine) j'ai encore eu le coeur serré et ai entrepris de laisser un repas prêt à mon clan esseulé. Un petit coup d'oeil hâtif sur mon site de recettes de référence, et je tombe sur le cake au jambon. Un gâteau salé, dans mes cordes, il suffit de mélanger tous les ingrédients, de jeter le tout dans un moule et au four pour 40 minutes.Veine! Il me reste une tranche de jambon! Précisons tout de suite que la tranche de jambon locale fait quatre fois l'épaisseur française,... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 juin 2007

Timbales qui en jettent

Quand monsieur Pim est rentré mercredi soir après une journée de travail bien remplie, prêt à se mettre les pieds sous la table, il a aperçu cette assiette posée sur le plan de travail de la cuisine et s'est prudemment exclamé: "Oooooohh! Qu'est-ce que c'est?"Et puis, trouvant d'autres questions pour cerner le problème tout seul, il a rajouté: - Tu as trouvé ça où? Tu fais décongeler, là?Soupir et yeux au ciel:- Meuh non, c'est moi qui les ai faites. Ce sont des timbales.Air ahuri de Monsieur Pim, flatteur pour moi, je dois dire,... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2007

Des rillettes contre vents et marées

Non mais, c'est pas parce qu'on est au bout du monde (cherchez pas, y'a pas plus loin) qui plus est en milieu hostile, qu'on doit se priver!Pas de rillettes dignes de ce nom à Wellington-city? On ne parlera pas d'une louable tentative d'un cafetier français installé ici, à qui j'ai acheté au prix du lingot d'or au cours le plus haut, quelques grammes d'un pâté mouliné et baptisé rillettes (enfin, le nom, c'était pour rire, j'ai supposé). Que faire?Allions-nous, moi, ma moitié Monsieur Pim et mes trois rejetons Pi, Ma et Li, rester... [Lire la suite]
Posté par Pimali à 00:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]