Quand c'est noir, c'est que c'est cuit!

Expériences culinaires et gustatives en Nouvelle-Zélande: une place toute particulière est réservée aux ratés et à tout ce qui n'est pas bon. C'est plus drôle.

17 juin 2007

Feijoa & Tamarillo

Non, ce n'est pas le nom des animateurs phares de la télé péruvienne, ni celui de la dernière mission du FBI à Cuba. Il s'agit seulement de deux fruits exotiques que j'ai déjà goûtés, et que pour les besoins de la photo j'ai dû racheter alors que je m'étais bien juré de ne plus y toucher.

IMG_3584
En effet, le fruit rouge n'est pas une souris d'espèce inconnue, corps rouge et longue queue, aux intéressantes viscères vues en coupe, mais un tamarillo. Une fois tranché en deux, un très fin parfum s'en dégage, soyons honnête de temps en temps, même si ça me coûte.
Mais ça s'arrête là.
C'est encore plein de graines, cette cochonnerie concolore, et quand c'est bien mûr, le jus gicle partout, on se demande pourquoi on s'est enquiquiné à inventer l'hémoglobine de synthèse: le jus de tamarillo convient parfaitement.
Je les ai donc préparés "comme des tomates" préconise le panneau du supermarché. Le tamarillo est fade, même avec une bonne vinaigrette et beaucoup de sel, j'ai eu l'impression de manger un truc organique cru.

Outre la violente couleur rouge qui m'a laissée à la limite de la nausée avec des mains de bourreau de Torquemada, le goût a fini de me convaincre. Rien ne vaut la bonne tomate (pas celle des supermarchés, élevée en hydroponique, pleine d'eau et d'herbicide, hein, les bonnes des marchés ou de chez Mamie) pour une salade.

Quant à son copain le feijoa, un petit dialogue entre Monsieur Pim et moi éclaircira le débat:
- Tu as acheté quoi, là?
- Un feijoa, pour goûter.
- T'es folle, c'est pas bon.
Haussement d'épaules de ma part.
- Tout le monde a l'air de trouver ça extra, je veux essayer, quand même!
- Tu verras, a-t-il ajouté avec un sourire diabolique, ils ont réussi à inventer un fruit au goût naturel de produit chimique.

J'ai donc goûté. Fouchtra! Monsieur Pim avait raison. Un vrai tour de force. Je me demande qui est responsable.

A rajouter à la liste des fruits pour plateaux à fromage.

Posté par Pimali à 23:34 - Fruits et légumes - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    c'est bon le feijoa
    c'est plus aromatique que la goyave
    pourquoi écrire des choses pareilles ?

    Posté par jp, 12 août 2008 à 08:56
  • JP: PARCE QUE C'EST DRÔÔÔÔLE!

    Allez, faut rigoler, au moins pour ceux qui n'ont pas la moindre trace d'humour dans leur caractère!

    (comment fait-on le smiley "je lève les yeux au ciel en portant une expression de profond ennui sur le visage"?)

    Posté par pimali, 17 septembre 2008 à 09:32

Poster un commentaire