Quand c'est noir, c'est que c'est cuit!

Expériences culinaires et gustatives en Nouvelle-Zélande: une place toute particulière est réservée aux ratés et à tout ce qui n'est pas bon. C'est plus drôle.

08 juin 2007

Le fruit du dragon.. sans les flammes!

Attirée au cours des sempiternelles courses que je suis obligée de faire plusieurs fois par mois (on ne m'avait pas dit que les enfants ça mangeait aussi souvent et en aussi grande quantité, et plus ça grandit pire c'est), par un de ces Objets Comestibles Non Identifiés, j'ai acquis pour quelques pièces de monnaie un Dragon Fruit.IMG_3296 Ce fruit porte un nom scientifique plus noble, mais foin de considérations pédantes, on gardera son petit nom comme ça, et puis j'ai la flemme de chercher maintenant.

J'ai d'abord interviewé le charmant jeune homme occupé à réassortir l'étalage de chokos, kumaras, yams et autres OCNI et demandé ce que c'était que ça.

Visiblement, ils sortent ces fruits pour les touristes, car il m'a regardé d'un oeil rond, m'a adressé un joli sourire (j'aime bien parler aux jeunes gens) et est parti chercher un camarade plus au fait des tenants et aboutissants des denrées vendues au magasin.
Je vous épargne la version anglaise:

- Bonjour monsieur, est-ce que vous pouvez me dire ce que c'est que ça?
- C'est un dragon fruit.(sourire)
- Oui, c'est marqué sur l'étiquette, mais c'est quoi exactement?
- Ben, euh, ça vient de Thaïlande. Ils en mangent là-bas.(sourire)
- Oui, mais comment on le mange? Faut le cuire?
- Non, c'est très bon, c'est comme le kiwi, plein de vitamines. (sourire)
- Ah, c'est un fruit, donc.
- Oui, un dragon fruit. (sourire)

Forte de ces informations et assez dubitative quand même, j'ai embarqué le fruit pour expérimentation ultérieure. J'ai remercié le jeune homme qui m'avait éblouie de ses sourires, il avait quand même fait un bel effort d'explication.

Pleine de doutes sur la qualité du fruit, tout de même, nous avons entrepris avec mon héritier numéro deux, Ma, qui fait preuve d'un intérêt remarquable pour tout ce qui est nouveau, bizarre et exotique, de l'ouvrir et de le déguster.

La comparaison avec le kiwi n'était pas mauvaise, en réalité: un fruit insipide dont la popularité est due à un marketing remarquable qui vante les vitamines contenues dedans.
Méfiance, dès qu'il y a des vitamines en 1ère ligne....

Bref, le fruit du dragon ne casse pas des briques, et décorera agréablement vos plateaux à fromage.

Posté par Pimali à 01:31 - Fruits et légumes - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Oh! Pôv kiwi qui n'a pas mérité ça :il y en a d'excellents! On peut ne pas aimer, mais je ne le qualifierait pas d'insipide en tout cas

    Par contre je te rejoins sur le fruit du dragon ... ça n'a aucun goût (en tout cas, ceux que j'ai mangé en France)! Mis c'est joli

    Posté par unpetitcaillou, 24 juillet 2007 à 22:56

Poster un commentaire